La présidente de l'Argentine lance l'appel à condamner la violence

Édité par Michele Claverie
2013-12-11 14:28:42

Pinterest
Telegram
Linkedin
WhatsApp

Buenos Aires, 11 décembre (RHC-EFE-PL)- La présidente argentine, Cristina Fernández, a appelé la société à condamner fermement les actes de violence que plusieurs localités du pays ont vécu, suite à des grèves des corps de polices locales.

Lors de la célébration du 30è anniversaire du rétablissement de la démocratie en Argentine, elle a déclaré que celle-ci doit être au-dessus des actions violentes de ceux qui tentent d'imposer la peur dans la société.

 



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up