La CEPAL dément que le programme de l'ex présidente du Chili Michelle Bachelet décourage les investisseurs

Édité par Michele Claverie
2013-12-12 14:16:19

Pinterest
Telegram
Linkedin
WhatsApp

 Santiago du Chili, 12 décembre (RHC-PL)-La Secrétaire exécutive de la CEPAL, la Commission Économique pour l'Amérique Latine et les Caraïbes, Alicia Bárcena, a démenti des versions selon lesquelles le programme de la candidate présidentielle Michelle Bachelet serait un frein économique pour le Chili et découragerait les investisseurs.

Alicia Bárcena a souligné que la diminution du rythme de croissance de l'économie du pays sud-américain obéit à des facteurs externes et internes, comme la chute du prix du cuivre et les travaux de reconstruction après le tremblement de terre de mars 2010.

La fonctionnaire a insisté sur le fait que la nation chilienne a besoin d'un changement de structure productive, lequel permettrait de diversifier la production et de contrecarrer la dépendance de matières premières comme le cuivre.



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up