Le Festival Mondial de la jeunesse et des Étudiants se termine par un appel à en finir avec l'impérialisme

Quito, 14 décembre (RHC-AIN-PL)- Le Festival Mondial de la Jeunesse et des Étudiants s'est terminé à Quito par un appel aux jeunes progressistes de la planète à poursuivre la lutte pour mettre fin à l'impérialisme.

La déclaration finale encourage les participants à s'unir à la lutte populaire et ouvrière pour en finir avec le capitalisme.

Le texte condamne aussi le blocus économique, commercial et financier imposé par les États-Unis à Cuba depuis plus de 50 ans, se solidarise avec les causes des peuples palestinien, chypriote et sahraoui et soutient le processus de paix en Colombie.

Il inclut la condamnation de la guerre déclenchée contre la Syrie et les occupations militaires de l'Irak, de l'Afghanistan, de la Libye, de l'Érythrée et du Mali.

Après avoir remercié l'Équateur pour l'organisation de la 18è édition du Festival , les jeunes du Monde ont ratifié leur appui à la Révolution Citoyenne qui a à sa tête le président Rafael Correa.

Édité par Michele Claverie



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up