« Nous ne nous rendrons pas» Miguel Díaz-Canel

La Havane, 18 avril, (RHC).- Le président cubain, Miguel Díaz-Canel a vigoureusement réagi à l'annonce faite ce mercredi par Mike Pompeo, secrétaire d'État nord-américain à la Maison Blanche.

Le 2 mai prochain, l'administration Trump entend appliquer le chapitre III de la loi Helms-Burton, suspendu jusqu'à présent par toutes les administrations nord-américaines depuis l'approbation de la dite loi le 12 mars 1996.

Le président cubain souligne dans un tweet posté ce mercredi peu après l'annonce faite par Pompeo :

«Le chapitre III n’est pas pire que le chapitre I et le chapitre II, qui sont la panoplie d’actions contre tout le peuple de Cuba. Rien ne nous arrachera, ni par la séduction, ni par la force, “la patrie que nos parents ont gagnée de leurs mains”. Nous les cubains, nous ne nous rendrons pas. »

Édité par Francisco Rodríguez Aranega



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up