Des journalistes cubains analysent des solutions aux problèmes du secteur de la presse

Édité par Reynaldo Henquen
2013-10-14 14:33:35

Pinterest
Telegram
Linkedin
WhatsApp

La Havane, 14 octobre (RHC)- Les ateliers de création dans les milieux journalistiques en tant qu'outils pour la recherche de solutions aux carences du secteur de la presse ont été au centre des débats du Plenum Extraordinaire du Comité National de l'UPEC, l'Union des Journalistes de Cuba, qui s'est tenu à La Havane.

Les participants au Plenum ont analysé le rôle de l'organisation dans la lutte contre le « secrétisme » nom que nous donnons à la culture du secret, dans les sources d'information, contre l'autocensure et contre le paternalisme.

José Alejandro Rodríguez, journaliste du quotidien « Juventud Rebelde » et membre de la présidence de l'UPEC a expliqué qu'après la tenue du 9e congrès, l'organisation a convoqué une série de réunions au sein des organes de la presse écrite, de la radio et de la télévision dans tout Cuba pour analyser la façon de parvenir à un journalisme plus opportun , critique et proche de la réalité de la Cuba actuelle. Il a signalé que ce processus a été très utile et qu'il doit être permanent.

À un moment donné de la session, les participants ont écouté la voix d'Antonio Guerrero, un des 5 antiterroristes cubains condamnés aux États-Unis qui, depuis la prison de Marianna, en Floride, a envoyé un message de salutations aux journalistes cubains.

Au cours de la réunion, la présidence de l'organisation a remis la Monnaie Commémorative « 50e anniversaire de l'UPEC, à 10 adhérents qui ont réalisé un travail remarquable dont plusieurs ont obtenu le Prix National de Journalisme José Martí.

Au terme du plenum, Rolando Alfonso Borges, membre du Comité Central du Parti Communiste de Cuba et chef de son département idéologique a fait l'éloge du travail que réalise la direction de l'UPEC, élue lors du récent congrès. Il a qualifié de très importantes les actions en cours pour renforcer le travail de la presse.



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up