Nicolás Maduro met en exergue le plaidoyer de Fidel au procès de la Moncada

Édité par Reynaldo Henquen
2013-10-17 14:16:11

Pinterest
Telegram
Linkedin
WhatsApp

Caracas, 16 octobre (RHC)- Le président vénézuélien, Nicolás Maduro a rappelé aujourd'hui sur son compte twitter, le plaidoyer historique « l'Histoire m'acquittera », prononcé en 1953 par le leader historique de la Révolution Cubaine, Fidel Castro au cours du procès intenté contre les assaillants des casernes Moncada, à Santiago de Cuba, et Carlos Manuel de Céspedes, à Bayamo.

« La patrie de Simón Bolívar et d'Hugo Chávez salue le 60e anniversaire de l'Histoire m'acquittera », texte dans lequel Fidel Castro a tracé le chemin de la victoire » a écrit le président sur son compte twitter.

Nicolas Maduro a signalé que l'histoire de la patrie grande a acquitté Fidel avec la victoire des peuples.

« Fidel, 60 ans de batailles pour la vérité, ouvrant des chemins pour la Révolution de José Martí et de Simón Bolivar, la Révolution du 21e siècle » a enfin indiqué le chef de l'État vénézuélien.

Le 16 octobre 1953, le jeune avocat Fidel Castro a assumé sa propre défense au procès intenté contre les assaillants des casernes Moncada, la seconde en importance dans la Cuba de l'époque et Carlos Manuel de Céspedes, à Bayamo, dans l'actuelle province de Granma.

Ces faits ont marqué le début de la dernière étape de luttes pour l'indépendance définitive de notre pays qui devaient aboutir au triomphe de la Révolution le 1er janvier 1959.

 

Dans « L'Histoire m'acquittera » Fidel Castro a dénoncé les maux sociaux, politiques et économiques de la Cuba de l'époque et énuméré les façons de les résoudre raison pour laquelle, ce texte est devenu le programme de la Révolution qu'il a entamée dans notre pays



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up