La libération des antiterroristes cubains prisonniers aux États-Unis est demandée en Angola

Édité par Reynaldo Henquen
2013-11-11 14:08:00

Pinterest
Telegram
Linkedin
WhatsApp

Luanda, 11 novembre (RHC)- L'Ambassade de Cuba en Angola a demandé la libération des 4 antiterroristes cubains prisonniers aux États-Unis dans le contexte de la célébration du 38e anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques entre nos deux pays.

«À l'occasion de cette célébration, nous élevons nos voix pour appuyer la clameur du peuple cubain en faveur de la justice et de la libération de ses fils » a signalé l'attaché militaire de l'Ambassade de Cuba, Lázaro Triana.

Devant le personnel diplomatique cubain, Lázaro Triana a dénoncé le silence scandaleux de la grande presse capitaliste au sujet de l'affaire des 5.

« Nous envoyons un message d'encouragement et d'espoir à nos héros. Nous lançons un appel a renforcer chaque jour davantage la clameur en faveur de leur libération et à utiliser n'importe quelle tribune pour mettre au grand jour toute la vérité sur l'affaire «  a signalé Lázaro Triana.

Gerardo Hernández, Ramón Labañino, Fernando González, Antonio Guerrero et René González ont été arrêtés le 12 septembre 1998 aux États-Unis et condamnés à de très lourdes peines de prison pour le seul délit d'avoir prévenu Cuba des attentats que des groupes terroristes de Miami concoctaient contre elle.

René González a déjà purgé sa peine et se trouve à Cuba. À sa sortie de prison aux États-Unis il était soumis à un système draconien de liberté surveillée. Lorsqu'il se trouvait à Cuba où il était venu assister aux funérailles de son père une juge étasunienne l'a autorisé à rester définitivement dans notre pays en échange de la perte de sa nationalité étasunienne.

L'attaché militaire de l'Ambassade de Cuba en Angola a ajouté que dans les années 80 du siècle dernier, Fernando González et René González ont été en Angola où des milliers de Cubains ont pris part à l'épopée indépendantiste de ce pays africain qui célèbre aujourd'hui le 38e anniversaire de sa libération.

Quatre jours après l'accession de l'Angola à l'indépendance, le 15 novembre 1975, Cuba et ce pays ont établi des relations diplomatiques.



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up