Des journalistes demandent aux États-Unis, de cesser de mettre des obstacles au travail de l'agence de presse Prensa Latina à l'ONU

Édité par Tania Hernández
2013-12-02 15:51:17

Pinterest
Telegram
Linkedin
WhatsApp

Santiago du Chili, 2 décembre (RHC-PL)- Le président du Conseil Metropolitain du Collège des Journalistes du Chili, Iván Gutiérrez, a demandé aux États Unis de cesser de mettre des obstacles au travail de l'agence de presse Prensa Latina à l'ONU et d'assumer leurs obligations en tant qu'hôtes de l'organisation mondiale.

Dans une déclaration à Santiago du Chili, Ivan Gutiérrez s'est prononcé contre la fermeture du compte bancaire du bureau de Prensa Latina à l'ONU par la banque M and T, action qui s'ajoute aux mesures du blocus des États Unis contre Cuba.

Il a dénoncé le fait que le blocus nord- américain de plus de 50 ans empêche aujourd'hui Prensa Latina de recevoir l'argent de sa maison mère, située à La Havane, destiné au fonctionnement de ses installations à l'ONU.

Ivan Gutiérrez a insisté sur le fait que Washington a l'obligation juridique de garantir l'application de la convention de Vienne sur les relations diplomatiques et consulaires.

 



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up