Radio Havane Cuba

Une voix d'amitié qui parcourt le monde

  • Suivez nous sur

#NoMasBloqueo #SolidaridadVsBloqueo

La Cepal met en exergue les avancées faites sur la voie du perfectionnement de l'économie cubaine.

Par María Josefina Arce

Sans renoncer à ses conquêtes sociales historiques, Cuba perfectionne son économie avec l'objectif de construire un socialisme prospère et soutenable qui s'est fixé comme but premier le bien-être de chacun des Cubains sans exceptions.

Dans le cadre de la mise à jour du modèle cubain, une attention prioritaire a été accordée aux investissements étrangers pour diversifier ainsi les exportations, remplacer les importations , attirer de nouvelles technologies, créer de nouveaux emplois et avancer vers une modernisation du modèle technologique de l'industrie cubaine.

La CEPAL, la Commission Économique de l'ONU pour l'Amérique Latine et les Caraïbes, est d'avis que ce processus a été sérieusement étudié par les autorités cubaines, pour éviter ce qui est arrivé dans d'autres pays où l'on a négligé le bien-être de la population.

 

Le gouvernement cubain a pris des décisions très correctes sur le bon chemin- a déclaré la Secrétaire Exécutive de cette agence de l'ONU, Alicia Bárcenas, qui a par ailleurs souligné qu'en étudiant la nouvelle loi sur les investissements étrangers et le nouveau code du travail, qui défend les intérêts des travailleurs, l'on peut apprécier clairement comment les personnes sont protégées.

 

C'est pour cette raison que les secteurs de la santé et de l'éducation ne figurent pas dans la liste des domaines ouverts aux investissements, car ce sont des droits humains essentiels garantis depuis le triomphe de la Révolution à tous les Cubains.

 

À Cuba la santé et l'éducation sont gratuites et ont un caractère universel. Il s'agit de secteurs à des fins non lucratives.

 

On cherche à ce que les investissements étrangers se fassent dans d'autres secteurs pour encourager ainsi le développement économique et social à court, moyen et long terme.

 

La construction, les énergies renouvelables, l'industrie alimentaire et bio-technologique, dont les produits sont commercialisés dans le monde entier, compte tenu de leur efficacité dans le traitement de plusieurs maladies, figurent parmi les secteurs ayant besoin d'une injection de capitaux.

 

La Cepal considère que notre pays a de grandes potentialités, surtout concernant les ressources humaines, qui ont une grande préparation, ce qui, uni à un cadre légal, adéquat et transparent, attirera sans doute les capitaux étrangers.

 

Un portefeuille d'opportunités ouvertes aux investisseurs étrangers, présentant 246 projets distribués dans toutes les provinces cubaines a été rédigé à cette fin et sera présenté aux participants de plus de 60 pays à la 32è Foire Internationale de La Havane, FIHAV 2014, qui ouvrira ses portes le 2 novembre.

 

 

Edité par Tania Hernández
Commentaires
Nous procédérons à un changement de fréquences à partir du 16 novembre 2015
Laissez un commentaire
Visites

4105669

  • Maximum en ligne: 19729
  • Hier: 3914
  • Aujourd'hui: 1559
  • En ligne: 176
  • Total: 4105669