Logo Radio Habana Cuba

Radio Havane Cuba

Une voix d'amitié qui parcourt le monde

  • Suivez nous sur

#NoMasBloqueo #SolidaridadVsBloqueo

Le Giraldilla de badminton de La Havane, une opportunité pour les plus jeunes cubains

La Havane, 26 février, (RHC).- Des joueurs d’une bonne douzaine de pays se sont inscrits au 20e tournoi international de badminton Giraldilla de La Havane.

Cette année, le tournoi qui octroie des points pour le ranking mondial, aura lieu du 13 au 17 mars dans la cité sportive de notre capitale.

Giraldilla prend le nom d’une statuette homonyme devenue un symbole de notre capitale et donc, les organisateurs ont voulu dédier cette édition du tournoi au 5e centenaire de La Havane, au mois de novembre.

Parmi les spécialistes du badminton qui ont confirmé leur présence au Giraldilla de La Havane figure le plus important joueur de l’Azerbaïdjan, Ezmi Qovimuramadhoni, médaillé dans un bon nombre de compétitions internationales.

Mais d’après Alexis Ramirez, président de la Fédération cubaine de badminton, il y aura aussi des joueurs du Luxembourg, de Malte, des Etats-Unis, du Guatemala, du Mexique, du Pérou, de la Barbade, et de la Jamaïque, entre autres.

« Le nombre d’athlètes peut encore augmenter jusqu’à un peu plus de la quarantaine. Nous savons dès maintenant que les principales figures du Mexique et du Pérou viendront pour l’occasion» a précisé le président de la Fédération de Badminton au site Internet www.jit.cu

Il a ajouté que dans la délégation cubaine il y aura bon nombre de jeunes raquettes.

«Nous en profiterons aussi pour faire entrer en compétition non seulement les nouveaux talents de l’équipe nationale mais aussi quelque 16 athlètes qui sont formés en ce moment dans les écoles d’initiation sportive de tout le pays parce qu’ils ont besoin de se mesurer à des joueurs d’autres pays. Il faut penser au prochain cycle olympique.»

Alexis Ramírez a tenu à rappeler que lors du championnat panaméricain par équipes mixtes effectué récemment, Cuba a réussi à se placer dans l’élite du continent. Cuba a terminé quatrième au classement par pays avec une équipe avec de faibles chances tenant compte du nombre réduit de membres : seulement 5 joueurs alors que le reste des équipes comptaient au moins 8.

« C’est un résultat très important, surtout si l’on tient compte du fait que notre leader chez les femmes, Taymara Oropesa avait pour coéquipière Marianne González, une joueuse très jeune. » a-t-il enchaîné avant de faire remarquer les difficultés de l’entraînement.

«Il faudrait ajouter que nos athlètes s’entraînent dans des conditions très complexes à cause du manque d’installations et d’accessoires. Il est donc important de faire remarquer la performance en général de l’équipe dont faisait partie aussi Angel Herrera, un joueur peu expérimenté. »

Les principaux atouts de Cuba pour les Jeux Panaméricains de Lima 2019, Osleni Guerrero et Taymara Oropesa seront les grands absents du Giraldilla de La Havane.

Depuis la mi-janvier, ces deux athlètes suivent une base d’entraînement au Brésil.

Après leur participation au championnat panaméricain par équipes mixtes, ils sont retournés au Brésil. Fin avril, ils doivent participer à Aguascalientes au Mexique au championnat de badminton en individuel.

La rencontre d’Aguascalientes semble réunir l’élite de la région ou en tout cas la plupart des joueurs qui ont le plus de chance de disputer les médailles des Jeux Panaméricains de Lima.

 

Edité par Francisco Rodríguez Aranega
Commentaires
Nous procédérons à un changement de fréquences à partir du 16 novembre 2015
Laissez un commentaire
Visites

8539225

  • Maximum en ligne: 19729
  • Hier: 6290
  • Aujourd'hui: 4650
  • En ligne: 163
  • Total: 8539225