L'attitude de l'opposition vénézuélienne est critiquée

Caracas, 3 septembre, (RHC).- José Vicente Rangel, journaliste et ex vice président vénézuélien a critiqué l'attitude de l'opposition et l'a accusée de s'aligner avec des extrémistes de la droite internationale pour entraver le développement et la paix au Venezuela.

Cet avocat a dénoncé les prétentions de provoquer le chaos dans le pays pour rééditer l'expérience vécue par des pays comme l'Irak ou la Libye pour favoriser une intervention militaire.

José Vicente Rangel a signalé que l'opposition vénézuélienne s'est opposée à la décision du Venezuela de défendre son droit à présider le Marché Commun du Sud et elle a appuyé les tentatives de plusieurs pays membres de ce bloc qui prétendaient l'expulser de cet organisme régional.

 

Édité par Tania Hernández



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up