Le congrès du Brésil reprendra ses travaux par le vote qui pourrait évincer Michel Temer de la présidence

Brasilia, 31 juillet (RHC)- La Chambre des Députés du Brésil reprendra demain ses travaux avec la responsabilité de décider si elle autorise la Cour Suprême d'ouvrir un procès pénal contre le président Michel Temer, accusé de corruption et risquant d'être évincé de son poste. 

Au cours d'une séance plénière l'on donnera lecture du rapport sur l'affaire, rapport qui recommande de rejeter la demande de procès pénal contre le chef de l'État et qui sera mis au vote mercredi bien que l'opposition menacent de s'absenter pour laisser la séance sans quorum.

Michel Temer, qui a assumé le pouvoir en mai de l'année dernière après le coup d'état parlementaire contre la présidente Dilma Roussef, est devenu le premier président brésilien risquant de faire l'objet d'un procès pénal.

 

Édité par Reynaldo Henquen



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up