Radio Havane Cuba

Une voix d'amitié qui parcourt le monde

  • Suivez nous sur

#NoMasBloqueo #SolidaridadVsBloqueo

Des activistes de la Place de Mai dénoncent le fait que le président Macri bénéficie la dictature

Buenos Aires, 11 janvier (RHC)- Des activistes fondatrices des Mères de la Place de Mai ont exprimé à Buenos Aires, la capitale de l'Argentine, leur indignation et leur tristesse face à l'impunité et aux flexibilités accordées par le président Mauricio Macri à plus d'un millier de responsables de la répression sous la dernière dictature militaire dans ce pays.

Des médias rapportent depuis Buenos Aires que les fondatrices Nora Cortiñas et Taty Almeida ont considéré que ces bénéfices accordés par le gouvernement aux criminels de cette époque-là constituent un manque de respect envers les milliers de disparus et à leurs proches.

Ils ont affirmé à ce sujet qu'elles continueront à défendre leur cause, comme il y a 40 ans. Elles ont relevé les réussites de cette organisation de défense des droits de l'homme, comme ceux de 2015, quand les procès ont commencé contre les criminels responsables de la répression.

Sur les plus de 1000 criminels jugés par les crimes de lèse humanité en Argentine, presque la moitié sont assignés à résidence en vertu d'un décret émis par des juges de ce pays en décembre de l'année dernière.

 

Edité par Reynaldo Henquen
Commentaires
Nous procédérons à un changement de fréquences à partir du 16 novembre 2015
Laissez un commentaire
Visites

6760885

  • Maximum en ligne: 19729
  • Hier: 4694
  • Aujourd'hui: 3966
  • En ligne: 162
  • Total: 6760885