"Marches pour nos vies" aux Etats-Unis pour contrôler les armes à feu

WASHINGTON , 24 mars (Reuters/RHC) - Des centaines de milliers de personnes, notamment des jeunes, se sont rassemblées samedi dans plusieurs villes des Etats-Unis, dont Washington, pour réclamer un encadrement plus strict de la vente d'armes à feu après une série de tueries de masse en milieu scolaire.

Des lycéens de Parkland en Floride, où un tueur de 19 ans a abattu 17 personnes le 14 février, étaient présents parmi les 500.000 manifestants qu'espéraient les organisateurs à Washington de la "Marche pour nos vies" (March For Our Lives) sur Pennsylvania Avenue, près du Capitole.

Le tueur, un ancien élève de l'établissement renvoyé pour son comportement violent, avait réussi à se procurer aisément l'arme automatique dont il s'est servi.

Les manifestations et marches lancées par les adolescents rescapés du massacre, fait inédit, visent à favoriser un cadre législatif plus contraignant pour l'obtention d'armes à feu.

"Cela va devenir le problème numéro un de notre pays. Je sais que ce n'est pas seulement ce que je veux, mais aussi ce que vous voulez, les gars", a déclaré Alfonso Calderon, un élève du lycée de Parkland, à des étudiants de Washington lors d'un rencontre, jeudi, en préalable à la marche.

La marche de Washington est l'un des quelque 800 événements programmés samedi dans le monde entier.

Aux Etats-Unis, on manifestera aussi bien à San Clemente, en Californie, qu'à New York ou à Parkland, selon l'organisation Everytown For Gun Safety, qui milite pour un renforcement du contrôle des armes à feu.

Édité par Reynaldo Henquen



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up