Daniel Ortega condamne les politiques interventionnistes des États-Unis contre le Nicaragua

Managua, 9 novembre (RHC)- Le président du Nicaragua, Daniel Ortega, a condamné les mesures interventionnistes des États-Unis avec le soutien de l'OEA, l'Organisation des États Américains, contre son pays.

Au cours d'un meeting d'hommage au fondateur du Front Sandiniste de Libération Nationale, Carlos Fonseca , le président nicaraguayen a dénoncé aussi les intentions de l'Union Européenne de s'immiscer dans les affaires intérieures des pays de l'Amérique Latine.

Daniel Ortega a également rejeté les accusations faites par le gouvernement étasunien sur l'existence présumée de prisonniers politiques dans ce pays centraméricain.

Il a également profité de l'occasion pour exprimer son appui au peuple cubain et pour mettre l'accent sur le soutien apporté par le monde entier à la plus grande des Antilles à l'Assemblée Générale de l'ONU qui a demandé , à une majorité écrasante, la levée du blocus économique, financier et commercial que les États-Unis imposent à Cuba depuis presque 60 ans.

 

 


 

 

Édité par Reynaldo Henquen



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up