La Chine rejette de nouvelles accusations des États-Unis au sujet des achats de pétrole à l'Iran

Beijing, 25 juillet (RHC)- Le ministère des Affaires étrangères de la Chine a de nouveau rejeté les sanctions imposées par les États-Unis à une entreprise énergétique de ce pays pour avoir acheté du pétrole à l'Iran.

Selon le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Geng Shuang, ces mesures coercitives n'obtiendront aucun soutien car elles violent le droit international et portent atteinte aux relations entre les peuples.

À ce sujet, Geng Shuang a exhorté le gouvernement des États-Unis à corriger cette erreur et à mettre un frein à ses sanctions illégales contre des compagnies et contre des personnes ce qui, a-t-il ajouté, constitue une violation du droit international.

Le ministère chinois des Affaires étrangères a fait connaître sa position après que le secrétaire d'état nord-américain, Mike Pompeo, ait annoncé la prise de sanctions contre la compagnie Zhuhai Zhenrong pour avoir réalisé une transaction importante pour l'achat de pétrole à l'Iran.

Édité par Reynaldo Henquen



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up