Des milliers de Japonais protestent contre une nouvelle politique de sécurité nationale

Tokyo, 15 juin (RHC-PL)- Plus de 25 000 personnes ont manifesté au Japon pour protester contre la nouvelle politique de sécurité nationale du gouvernement, accusé de violer la Constitution de ce pays asiatique.

Un projet de loi, présenté par le premier ministre Shinzo Abe, est actuellement en discussion au Parlement et il permettrait au gouvernement de Tokyo de déployer ses troupes à l'étranger pour aider ses alliés.

Deux hommes politiques importants, l'ancien premier ministre Tomiichi Murayama et l'ancien ministre des Affaires étrangères Yoheï Kono, ont pris position contre cette politique et ils ont assuré qu'elle viole l'article 9 de la Constitution.

Édité par Peio Ponce



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up