La droite bolivienne renforce sa campagne de mensonges à quelques jours du référendum constitutionnel.

La Paz, 11 février, (RHC-PL).-L'opposition bolivienne renforce ses campagnes diffamatoires, visant à ternir l'image du président Evo Morales. Cela se passe à quelques jours du référendum qui décidera de la réforme de la constitution qui permettrait au chef de l'état de présenter sa candidature pour un troisième mandat lors des élections de 2019.

À ce sujet la présidente de la Chambre des députés du pays andin, Gabriela Montaño, a présenté à la télévision une série de photos qui opposent un démenti aux manœuvres de la droite concernant la vie personnelle du chef de l'État, que l'on veut impliquer dans un présumé trafic d'influence.

Gabriela Montaño a dénoncé la campagne de mensonges orchestrée par la droite bolivienne contre le chef de l'État.

 

 

Édité par Lisandra Marrero



Commentaires

  • Fatima's gravatar
    Fatima
    13/02/2016 05:55 pm

    J'aime lire vos articles que je partage avec plaisir à mes amis (Facebook) et abonnés (Twitter). Merci


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up