Radio Havane Cuba

Une voix d'amitié qui parcourt le monde

  • Suivez nous sur

#NoMasBloqueo #SolidaridadVsBloqueo

Salim Lamrani souligne l'engagement de Fidel envers les déshérités du monde

Paris, 15 août, (RHC/PL).- Salim Lamrani, intellectuel français, grand connaisseur des relations entre Cuba et les États-Unis, a souligné ce dimanche dans des déclarations à l'agence de presse Prensa Latina, que Fidel Castro a toujours mis le sort et la destinée des déshérités du monde au centre de ses réflexions et de son action.

Auteur de plusieurs essais sur Cuba, Salim Lamrani a rappelé les efforts consentis par Fidel Castro en faveur d'une distribution des richesses plus équitable, de la solution pacifique des différends et de la préservation de la nature.

Pour tenter de définir le leader historique de la Révolution cubaine qui vient de fêter ses 90 ans, Salim Lamrani a mis en exergue trois aspects essentiels.

Tout d'abord, il l'a qualifié d'artisan de la souveraineté nationale qui a concrétisé le rêve de José Marti de voir une Patrie libre.

Comme deuxième élément, il a signalé que Fidel est un réformateur social qui a toujours défendu le droit des humbles à une vie digne et troisièmement, «l'internationaliste qui a toujours tendu une main généreuse aux peuples nécessiteux de la planète».

Professeur universitaire et conférencier, Salim Lamrani a indiqué que le principal combat de Fidel a été l'édification d'une Cuba souveraine et indépendante qui ne négocie ni ses principes, ni son système politique, ni son modèle de société.

Auteur des livres «Fidel Castro, Cuba et les États-Unis » et «Cuba face à l'Empire», Salim Lamrani a signalé que pour poursuivre son œuvre il est vital de lutter pour la préservation de l'environnement car l'espèce humaine risque de s'autodétruire.

«C'est là le grand soucis de Fidel Castro qui consacre beaucoup d'efforts à réveiller les consciences au sujet de l'urgence et du caractère presque irréversible de ce processus» a-t-il signalé.

Répondant à une question du correspondant de Prensa Latina à Paris, Salim Lamrani a souhaité que Cuba et ses générations futures poursuivent la lutte pour préserver l'indépendance nationale et consolider le socialisme.

«Cuba doit rester l'île de la générosité et de la solidarité qui ouvre grand les bras aux opprimés du monde» a-t-il relevé.

Edité par Francisco Rodríguez Aranega
Commentaires
Nous procédérons à un changement de fréquences à partir du 16 novembre 2015
Laissez un commentaire
Visites

3849234

  • Maximum en ligne: 19729
  • Hier: 4569
  • Aujourd'hui: 621
  • En ligne: 174
  • Total: 3849234