La banque française Société générale frappée d'une lourde amende pour violation du blocus de Cuba

La Havane, 20 nov. (RHC).- La banque française, Société générale, va payer plus d'un milliard 300 millions de dollars aux autorités des États-Unis pour avoir réalisé des transactions en dollars avec Cuba, l'Iran, le Soudan et la Libye.

La Société générale a été frappée de la seconde sanction financière la plus lourde contre une banque étrangère appliquée dans le cadre de la politique hostile de Washington à l'égard de Cuba et de plusieurs autres pays.

 

Édité par Francisco Rodríguez Aranega



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up