Le ministre des Affaires étrangères de Cuba rejette les nouvelles mesures unilatérales des États-Unis

La Havane, 4 juillet (RHC)- Le ministre des Affaires étrangères de Cuba, Bruno Rodríguez, a relevé que les États-Unis n'ont le droit d'imposer des mesures unilatérales ni à des entités de notre pays ni à des pays tiers pour le fait de commercer avec le Venezuela.

Sur son compte twitter, Bruno Rodríguez a signalé que ces mesures violent le droit international, les normes qui régissent le commerce et qu'elles s'attaquent aux liens entre des gouvernements souverains.

Le chef de la diplomatie cubaine a tenu ces propos après l'inclusion, par Washington, dans une liste unilatérale d'entités sanctionnées pour leurs liens avec Caracas, la compagnie cubaine Cubametales à cause de l'importation continuelle de pétrole de ce pays sud-américain.

 

Édité par Reynaldo Henquen



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up