Le ministre français des Affaires étrangères rejette l'amende des États-Unis contre la banque BNP PARIBAS

Paris, 3 juin, (RHC).- Le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius a qualifié d'injuste, d'unilatérale et d'irrationnelle, l'amende de 10 milliards de dollars que les États -Unis prétendent appliquer contre la banque française BNP Paribas pour sa prétendue violation des lois du blocus étasunien à plusieurs pays dont Cuba.

Dans des déclarations à la chaîne de télévision France 2, Laurent Fabius a signalé que la somme fixée par les autorités étasuniennes n'est pas raisonnable. Il a ajouté que cette décision des États-Unis suppose un problème politique et économique très grave.

Le chef de la diplomatie française a annoncé que son gouvernement défendra les intérêts de PNB Paribas. Il a qualifié cette mesure de mauvais signal surtout au moment où les États-Unis et l'UE analysent un futur accord commercial transatlantique.

Des dépêches datées à Paris signalent que ce thème pourrait être au centre des discussions entre les présidents François Hollande et Barak Obama, au cours du dîner qu'ils auront jeudi dans la capitale française. Barack Obama réalise un périple en Europe.

 

Édité par Tania Hernández



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up