Red Bull est la dernière victime en date du blocus des États-Unis contre Cuba

La Havane, 28 juin, (RHC).- L'entreprise des boissons énergétiques Red Bull North America est la dernière victime du blocus étasunien contre Cuba.

Cette entreprise a accepté de payer une amende de 89 775 dollars, qui lui a été infligée par le Bureau de Contrôle des actifs étrangers qui l'accuse d'avoir filmé un documentaire à Cuba sans l'autorisation correspondante du Département du Trésor des États-Unis.

Ce n'est pas la première fois que Washington punit des entités bancaires, financières ou commerciales ayant fait des transactions avec Cuba, ce qui met à nu le caractère extra territorial du siège économique contre Cuba qui dure depuis plus d'un demi siècle.

 

 

Édité par Michele Claverie



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up