Le New York Times qualifie d'impressionnant l'apport de Cuba à la lutte contre l'Ébola

Washington, 20 octobre (RHC/PL).- Un éditorial publié par le quotidien étasunien « The New York Times » souligne que Cuba offre ce dont on a besoin avec plus d'urgence dans la lutte contre l'Ébola ; des professionnels médicaux disposés à soigner des patients.

Sous le titre « L'impressionnante contribution de Cuba à la lutte contre l'Ébola, cet influent quotidien explique que la panique qu'a engendrée l'épidémie dans le monde n'a pas donné lieu à une réponse adéquate de la part des pays qui ont la capacité d'appuyer.

L'éditorial, publié en anglais et en espagnol, réaffirme que près de 4 450 personnes sont mortes d'Ébola en Afrique de l'Ouest. Il a lancé une mise en garde contre la propagation rapide du virus dont plusieurs cas ont d'ores et déjà été diagnostiqués aux États-Unis et en Europe et qui pourrait vite devenir une crise mondiale.

Le New York Times déplore le fait que les États-Unis, le principal contribuable financier à la lutte contre l'Ébola, n'ait pas de liens diplomatiques avec La Havane (brisés unilatéralement par Washington) étant donné que Cuba pourrait finir par réaliser le travail le plus vital ».

Le New York Times ajoute que pour l'administration du président Barack Obama, ce dilemme doit mettre l'accent sur le fait que les fruits de la normalisation des relations avec Cuba implique plus d'avantages que de risques.

Ce quotidien ajoute que Cuba est une île pauvre et relativement isolée à cause du blocus économique, financier et commercial que les États-Unis lui font subir depuis plus de 50 ans déjà et que, du point de vue géographique elle se trouve à plus de 7000 kilomètres des pays africains dans lesquels l'Ébola se propage à un rythme alarmant.

Le New York Times signale enfin que le leader de la Révolution Cubaine, Fidel Castro a eu toute la raison du monde lorsqu'il a abordé dans un récent article la disposition de Cuba de coopérer avec les États-Unis dans la lutte contre l'Ébola, en laissant de côté les divergences.

 

Édité par Reynaldo Henquen



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up