Le premier vice-président cubain lance un appel à utiliser la science pour faire face aux changements climatiques.

La Havane, 22 décembre (RHC).- Le premier vice-président de Cuba, Miguel Díaz Canel a lancé un appel à utiliser la science dans la lutte contre les effets négatifs que provoquent dans l'élevage les variations du climat.

Au cours d'une rencontre avec des membres de la direction de l'Entreprise d'Élevage Génétique de la Province de Matanzas, touchée par la sécheresse, Miguel Díaz-Canel a demandé des informations sur l'état physique du bétail et sur les plans d'insémination artificielle.

Le dirigeant cubain, accompagné des principales autorités de ce territoire, a également évalué des travaux de réfection qui sont en cours au Centre Hospitalier Universitaire « Faustino Pérez », situé dans la capitale de la province.

 

Édité par Reynaldo Henquen



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up