Evo Morales qualifie de conspiration la réunion entre un représentant étasunien et l'ex-président bolivien

La Paz, 16 novembre (RHC)- Le président de la Bolivie, Evo Morales, a qualifié de conspiration la rencontre du 6 novembre dernier à La Paz, entre le chargé d'affaires des États-Unis, Peter Brennan et l'ex-président Carlos Mesa. 

Dans des déclarations à des médias, le chef d'état bolivien a assuré que les fonctionnaires doivent dire la vérité sur la teneur de cet entretien car ils ont le droit de se réunir mais pas de conspirer.

Selon les informations reçues, au cours de la réunion Brenna a indiqué qu'Evo Morales ne peut pas être réélu de nouveau et il a proposé tout l'appui de la Maison-Blanche au dirigeant opposant Carlos Mesa qui a présidé le pays de 2003 à 2005.

Édité par Reynaldo Henquen



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up