Le Panama garde le silence sur l'extradition de l'ex président salvadorien Francisco Flores

Panama, 15 mai (RHC- EFE- PL)- Le gouvernement du Panama garde jusqu'à maintenant le silence sur une requête du Parquet Général du Salvador, lequel a demandé à un tribunal de justice de faire les démarches pour l'extradition de l'ex président Francisco Flores.

Le Parquet salvadorien a argumenté sa demande en expliquant que Flores, accusé de corruption dans son pays, n'a pas été arrêté au Panama où il est sous la protection de l'ex présidente Mireya Moscoso.

Flores est accusé de spéculation et d'enrichissement illégal. Il aurait détourné un total de 15 millions de dollars d'aide de Taïwan à son gouvernement. La charge de désobéissance pèse aussi sur lui car il n'a pas comparu devant une commission d'enquête de l'Assemblée Législative le 30 janvier dernier.

 

Édité par Michele Claverie



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up