Luis Arce signe trois lois fiscales et l’achat de vaccins contre le Covid-19

Luis Arce a annoncé le déblocage d'une somme importante pour l'achat de vaccins anti-covid-19.

La Paz, 29 déc. (RHC) Le président de la Bolivie, Luis Arce, a signé hier trois lois fiscales et une autre qui garantira les ressources nécessaires pour acheter des vaccins contre le Covid-19.

Il a en effet paraphé la loi du Budget général 2021, celle de l’impôt sur les grandes fortunes et celle du régime de remboursement en espèces de la taxe sur la valeur ajoutée.

Le président bolivien a expliqué que ces normatives, cherchent à établir le cadre juridique nécessaire pour améliorer la redistribution des revenus et aider ainsi les Boliviens à surmonter la récession déclenchée par les mauvaises politiques économiques et financières menées par le gouvernement de facto de Jeanine Áñez.

Le Ministre de l’Économie et des Finances de la Bolivie, Marcelo Montenegro, a déclaré que ces lois vont améliorer la politique de redistribution du revenu et la progression du système tributaire du pays.

«Nous pourrons acheminer l’économie nationale dans la voie de la croissance soutenue que nous avons eue de 2006 à 2019», a-t-il souligné.

Le ministre de l'Économie et des Finances  a d'autre part la création de nouvelles sources d’emplois et l’augmentation de l’investissement public, secteur qui recevra plus de quatre milliards de dollars en 2021 en raison du  nouveau budget approuvé.

10% du budget 2021 est consacré à  la santé et la même quantité à l’éducation.

La loi de l’Impôt sur les grandes fortunes établit un impôt à caractère annuel sur les patrimoines supérieurs aux 30 millions de bolivianos (un peu plus de quatre millions de dollars), tandis que celle du Régime de Remboursement prévoit la dévolution de 5% aux bénéficiaires ayant des revenus en-dessous de 9 mille bolivianos (environ mille trois cents dollars)

Luis Arce a signé aussi le budget pour l’achat de vaccins contre le Covid-19, une enveloppe millionnaire  afin d’obtenir les médicaments dans les plus brefs délais. 

Prensa Latina

Édité par Francisco Rodríguez Aranega



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up