Une enquête révèle une forte augmentation de la pauvreté et du chômage en Équateur

Quito, 4 mars (RHC) Les résultats d'une enquête nationale sur l'emploi, le chômage et le sous-emploi (Enemdu) indiquent une tendance à l’augmentation de la pauvreté et la détérioration du marché de l’emploi au cours de la dernière année en Équateur, en raison de la crise de la pandémie, le manque de liquidités et le programme d'austérité du gouvernement.

Selon les chiffres de l'enquête publiés ce mardi par l'Institut national des statistiques et des recensements (INEC) en décembre 2020, le taux de pauvreté était de 32,4%, ce qui représente une augmentation de 7,4% par rapport à 2019.

Dans les zones urbaines, la pauvreté a atteint 25,1% en décembre 2020, soit une augmentation de 7,9 % par rapport à décembre 2019.

Pour sa part, dans les zones rurales, la pauvreté est passée de 41,8 à 47,9% en décembre 2020. Alors que l'extrême pauvreté est passée de 8,9 à 14,9 entre décembre 2019 et décembre 2020.

Alors que dans les zones rurales, l'extrême pauvreté a augmenté de près de 7%, passant de 18,7 à 27,5 de 2019 à décembre 2020.

La hausse du chômage est un autre indicateur qui montre la crise économique actuelle que traverse le pays.

En ce sens, l'enquête a révélé que le nombre de chômeurs est passé de 311.134 à 401.305 fin 2020.

En décembre de l'année dernière, 51,1 % des personnes actives travaillaient dans le secteur informel de l'économie. C'est 4,4 % de plus que les chiffres régistrées en décembre 2019.

Les analystes indiquent que la situation économique du pays s'est aggravée en raison des mesures prises  par le président Lenín Moreno et de la pandémie de coronavirus.

 

(Source / Telesur)

Édité par Reynaldo Henquen



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up