Équateur : le président Guillermo Lasso reconnaît qu’une partie de son patrimoine se trouve à l’étranger

Quito, 14 octobre (RHC) Le président de l’Équateur, Guillermo Lasso, a explicitement reconnu qu’une partie de son patrimoine se trouve à l’étranger.

La chaîne TC Télévision a diffusé une interview du journaliste Carlos Vera au chef d’état équatorien, qui fait l’objet d’une enquête par une commission législative sur ses liens présumés avec l’affaire Pandora Papers.

Dans l’interview, le journaliste dit : "Vous avez dit que ce patrimoine a été transmis à votre famille, la question qui se pose ici : «  vous en faisant cela, qui est un acte d’héritage ou de donation, l’avez-vous fait dehors et c’est dehors ou c’est ici ?".

Guillermo Lasso a répondu : "Il est des deux côtés, et je vais vous expliquer...".

Le journaliste Orlando Pérez, se faisant écho de cette réponse, a mis en doute sur son compte Twitter : "Reconnaissez-vous donc que votre patrimoine est sur des comptes Off Shore ? Dans les fiducies du Dakota du Sud ? Ça confirme les Pandora Papers ?".

Le 3 octobre dernier, le Consortium International des Journalistes d’Investigation a présenté une enquête appelée Pandora Papers, qui a révélé des informations sur des comptes dans des paradis fiscaux dans une revue de 11,9 millions de documents, qui implique des dirigeants politiques de divers pays, dont Lasso.

En conséquence, la Commission des garanties constitutionnelles et des droits de l’homme de l’Assemblée nationale (AN) a approuvé lundi dernier la réalisation d’une enquête sur cette affaire et prévoit de présenter un rapport au plus tard le 6 novembre prochain.

En Équateur, il est interdit aux candidats et aux fonctionnaires d’avoir leurs ressources ou leurs biens dans des paradis fiscaux.               

Le président Lasso, en abordant le sujet dans l’interview, a déclaré que les Pandora Papers sont une concertation mondiale pour attaquer des personnes ou des dirigeants politiques comme lui. Il a également souligné que ce qu’il avait obtenu dans sa vie privée était basé sur le travail.

Le chef d’état a invité la population à se rendre au Service des revenus internes (SRI) pour en savoir plus sur ses déclarations, ces informations étant de nature publique et il a assuré qu’en 15 ans il avait versé au fisc 588 millions de dollars.

Sur ce point, le journaliste Andrés Durán a assuré dans un tweet que "Lasso ment" et a détaillé que le SRI révèle qu’il a payé 17.8 millions de dollars entre 2000 et 2020. "Avec MULTI BG a déclaré à 0 et avec Banco de Guayaquil a payé 176 millions", a-t-il ajouté.

Source Hispan TV

Édité par Reynaldo Henquen



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up