Des Frontières africaines sont fermées pour éviter la propagation du virus Ebola

Caracas, 2 août (RHC-Telesur)- Les autorités de la Guinée, du Liberia et de Sierra Leone, pays africains gravement affectés par le virus Ebola, se sont mis d'accord avec la Côte d'Ivoire et l'OMS, l'Organisation Mondiale de la Santé , pour imposer un cordon sanitaire dans les localités frontalières communes.

Des rapports officiels révèlent que jusqu'à maintenant l'épidémie a coûté la vie à plus de 700 personnes et de ce fait, les gouvernements des nations affectées ont annoncé la veille, la création d'une zone triangulaire, surveillée par l'armée, qui restera en quarantaine, car dans cette zone 70% des cas y ont été enregistrés.

L' OMS, qui a destiné 100 millions de dollars pour assister la population affectée, a lancé une alter sur le fait que le virus létal est la maladie contagieuse la plus forte découverte ces dernières décennies et qu'il peut échapper à tout contrôle si des mesures drastiques ne sont pas prises.

Lors de récentes déclarations, le président, Barack Obama , a assuré que son pays a pris les mesures nécessaires pour éviter que le virus Ebola se propage durant le Sommet des Leaders Africains qui aura lieu à Washington, la semaine prochaine.

 

 

Édité par Michele Claverie



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up