Le Maire de Caracas dénonce les manœuvres de la droite

Caracas, 26 février, RHC.-Le Maire de Caracas, Héctor Rodríguez, a signalé qu'au Venezuela la droite prétend justifier l'emploi à outrance de la violence et ses tentatives de coup d'État avec l'application de mécanismes constitutionnels, mais en réalité avec ces actions elle porte atteinte à la Constitution et affecte la population.

Héctor Rodríguez, a indiqué que la dite Loi d'amnistie, présentée par l'opposition à l'Assemblée Nationale, représente une preuve évidente de son implication aux actions violentes.

À ce sujet, il a ajouté que la position adoptée par la droite durant la Quatrième République prétend être reprise par les élus de l'opposition à l'heure actuelle. Ils tentent d'obtenir l'approbation d'une loi permettant la libération des personnes qui ont commis depuis 1999 des délits graves, des délits tels que l'assassinat, le terrorisme et même le trafic de drogues.

 

 

Édité par Lisandra Marrero



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up