María Fernanda Espinosa signale que les sanctions des États-Unis nuisent au peuple cubain

La Havane, 28 juin, (RHC).- María Fernanda Espinosa, présidente de l'Assemblée générale de l'ONU, a assuré que le renforcement des mesures unilatérales et les sanctions prises par les États-Unis contre Cuba provoquent de grands dommages au peuple cubain.

Elle a rappelé que pendant de longues années, la communauté internationale a voté presque unanimement à l'Assemblée générale les résolution se prononçant pour la levée du blocus de Cuba.

Elle a souligné que la voix de l'Assemblée générale de l'ONU a été claire, forte et percutante au sujet du blocus économique, commercial et financier que les États-Unis appliquent contre Cuba depuis presque 60 ans.

 

Édité par Francisco Rodríguez Aranega



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up