Covid-19: Le nombre de cas en baisse, pourtant il ne faut pas s’endormir sur les lauriers

Photo: Estudios Revolución

La Havane, 25 février (RHC) Le président Miguel Díaz-Canel a appelé les Cubains à ne pas se fier à la légère diminution du nombre de personnes infectées par le Covid-19.

Lors d’une réunion du groupe temporaire pour la prévention et le contrôle de la maladie, le Premier ministre, Manuel Marrero, a souligné que «c'est le moment d'intensifier les mesures» dans tous les domaines, en particulier dans les institutions, où il est nécessaire de les pousser à l'extrême.

Après avoir reconnu la diminution du nombre de cas confirmés à Santiago de Cuba, Guantánamo et La Havane, provinces où la situation épidémiologique est la plus complexe à l'heure actuelle, Manuel Marrero a souligné l'importance de consolider la perception du risque au sein de la population.

Le vice-premier ministre, le Dr Roberto Morales a expliqué de son côté la révision en cours pour ce qui est du traitement à donner à La Havane aux contacts qui ne vont pas dans les centres d'isolement, afin d'améliorer les protocoles conçus et que ces personnes ne génèrent pas de transmission familiale ou communautaire.

A cet égard, il convient de rappeler que, compte tenu de l'explosion des cas qui s'est produite ces derniers mois dans la capitale, il n'y a pas de capacités pour isoler tous les contacts.

«Dans le reste des provinces, a souligné le Dr Morales, on ne peut pas laisser un seul contact sans être admis dans un des centres d’isolement».

Il a également commenté l'importance de préserver le rôle essentiel des professionnels qui font partie du programme des médecins de la famille.

Le ministre de la Santé, le Dr José Angel Portal, a présenté les principales caractéristiques qui distinguent la situation épidémiologique actuelle du pays et, en particulier, celle de sept provinces : Pinar del Río, Camagüey, Granma et Santiago de Cuba, où le nombre de cas positifs a augmenté par rapport à la veille, ainsi que Artemisa, La Havane et Mayabeque, où les chiffres ont diminué.

Le Dr. Francisco Duran, directeur national d’épidémiologie au ministère cubain de la Santé, a fait état ce jeudi de 690 nouveaux cas et de 4 décès.

Le taux de létalité était ce jeudi de 0,66% bien en dessous du 2,37 qu’accusaient les Amériques.

90% des personnes qui ont contracté la maladie à Cuba sont d’ores et déjà rétablies.

 

 Source: ACN

Édité par Francisco Rodríguez Aranega



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up