Diaz-Canel: «La patrie vit en eux, où qu'ils soient»

.

La Havane, 2 mars (RHC) Le président, Miguel Díaz-Canel, a qualifié d’émigrants dignes les Cubains qui ont fait le tour de sept villes des États-Unis et du Canada dans une caravane demandant la fin du blocus de notre pays.

Sur Twitter, le président a souligné ce lundi : «La Patrie vit en eux, où qu'ils soient». Miguel Díaz-Canel  a ainsi réagi à la huitième édition des caravanes «Les ponts de l'amour».

«Cuba vous admire, vous en remercie et vous embrasse» a-t-il tweeté.

A Miami, Seattle, New York, Los Angeles, Washington DC, Minneapolis, Ottawa et Montréal, ces caravanes ont, en effet, exigé la levée du blocus et la normalisation des relations entre les États-Unis et Cuba.

Les manifestants ont appelé à «tendre des ponts d'amour entre les peuples de Cuba et des États-Unis» à l’appel de la  coalition d’organisations de Cubains résidant aux États-Unis, l’Alliance «Martiana».

Source: Cubadebate

Édité par Francisco Rodríguez Aranega



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up