Cuba dénonce l'impact du blocus devant l'Unesco

.

La Havane, 12 oct. (RHC)- Yahima Esquivel, ambassadrice de Cuba auprès de l’UNESCO, a dénoncé ce mardi à Paris le blocus de Cuba par les États-Unis «le plus cruel et le plus prolongé jamais appliqué contre une nation» et son renforcement en plein milieu de la pandémie de Covid-19.

Devant le Conseil exécutif de cette organisation, elle  a rappelé que contrairement à ses promesses électorales le président Biden a poursuivi la politique hostile de son prédécesseur à la Maison Blanche «une politique injuste qui contredit l'appel des Nations Unies et de l'UNESCO à faire passer la solidarité et la coopération avant les conflits en cette heure décisive pour l'humanité».

Elle a souligné que c’est dans ce contexte que les scientifiques cubains ont mis au point trois vaccins contre le Covid-19 et que le gouvernement cubain se propose comme objectif de parvenir à la vaccination totale de sa population avant la fin de l’année. Aujourd’hui, près de 60% des Cubains ont d’ores et déjà reçu les trois doses des vaccins produits chez nous contre le Covid-19.

Source: Prensa Latina

Édité par Francisco Rodríguez Aranega



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up