Les États-Unis aspirent à multiplier par trois les ventes d'aliments à Cuba

La Havane, 4 septembre (RHC).- Le Département de l'Agriculture des États-Unis aspire à ce que les ventes d'aliments à Cuba atteignent des niveaux similaires à ceux d'avant le triomphe de la Révolution Cubaine, le 1er janvier 1959.

Un rapport récent de ce département, intitulé « Les États-Unis-Cuba commerce agricole : passé, présent et possible avenir » met l'accent sur la situation actuelle et sur les perspectives économiques qui s'ouvrent avec le rétablissement des relations diplomatiques bilatérales.

Le Département de l'Agriculture des États-Unis prévoit que les exportations à Cuba tripleront et atteindront des niveaux similaires à celles à destination de la République Dominicaine.

Le rapport considère que parmi les priorités pour la vente d'aliments à Cuba pourraient figurer le riz, le blé, le lait en poudre, les fromages, les haricots secs ou l'huile de soya que notre pays importe jusqu'à présent depuis d'autres latitudes.

Édité par Reynaldo Henquen



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up