Le Prix Carlos Finlay de l'UNESCO est remis à La Havane à l'homme de science japonais Yoshihiro Kawoaca

La Havane, 23 décembre (RHC).- Le prix Carlos Finlay de microbiologie décerné par l'UNESCO, l'Organisation des Nations Unies pour l'Éducation, la Science et la Culture, a été remis à La Havane à l'homme de science japonais Yoshihiro Kawoaca.

Ce prix porte le nom d'un insigne homme de science cubain qui a découvert que le moustique Aedes Aegypti est le vecteur du virus de la fièvre jaune.

Cette distinction lui a été remise pour les recherches qu'il a faites qui ont permis une plus grande connaissance à l'échelle mondiale sur différentes souches du virus de l'ébola dont les épidémies de 2014 ont fait plus de 4 000 morts dans des pays de l'Afrique de l'Ouest.

Il est coauteur de plus de 500 articles et il a breveté 15 patentes.

Yoshihiro Kawoaca est le Directeur du Centre International de recherches sur des maladies infectieuses de l'Université de Tokyo. Il est également professeur du département de sciences pathos-biologiques à l'Institut de recherches sur l'influenza à l'Université du Wisconsin.

Au cours de la cérémonie de remise du prix au Grand Amphithéâtre de l'Académie des Sciences de Cuba, Elba Rosa Pérez, ministre cubaine de la science, de la technologie et de l'environnement a mis l'accent sur le fait que les valeurs de la coopération médicale internationale cubaine reposent sur les principes humanistes de Carlos Finlay.

Elle a signalé :

« Au cours de cette cérémonie, modeste mais importante, nous ne pouvons ne pas rappeler et rendre hommage au plus notable des médecins cubains : Carlos Finlay. Selon ceux qui l'ont connu il était un homme méticuleux et surtout un observateur excellent et minutieux. Il disposait de peu de moyens : un petit microscope et ses tubes d'essai mais il se consacrait à son travail avec ferveur, avec un grand amour pour la science et avec une grande envie de servir ses semblables. C'est sur ces principes que repose la vaste coopération médicale qu'apporte Cuba dans tous les continents ».

Pour sa part, l'Ambassadeur du Japon à Cuba, Wassari Matanami a donné lecture d'une lettre de l'éminent homme de science Yoshihiro Kawoaca, dans laquelle il exprimait sa grande gratitude pour la remise de ce prix de l'UNESCO et déplorait le fait de ne pas avoir pu assister à la cérémonie.

Dans sa lettre il souligne l'importance de se voir remettre un prix qui porte le nom de Carlos Finlay qui a fait un apport très important à la science.

Édité par Reynaldo Henquen



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up