Une enquête vise des politiques péruviens impliqués dans une affaire de corruption

Lima, 29 mars, (RHC)- Le Parquet du Pérou ouvrira une enquête préliminaire contre les politiques impliqués dans le scandale des vidéos qui montrent des partisans de l'ex-président Pedro Pablo Kuczynski procédant au présumé achat de voix pour éviter sa destitution par le Congrès.

Le parquet a fait savoir que les élus qui feront l'objet de l'enquête sont Kenji Fujimori, Bienvenido Ramírez et Guillermo Bocangel, ainsi que l'ex-ministre Bruno Giuffra.

Cet organe a précisé qu'une enquête sera ouverte aussi contre le parlementaire opposant Moisés Mamani, du parti fujimoriste Force Populaire qui a été convoqué à témoigner et à apporter toutes les informations qu'il possède.

Les vidéos en question sont quatre enregistrements qui ont été diffusées le 20 mars par des membres de Force Populaire et dans lesquels figurent ces congressistes essayant de soudoyer Mamani pour qu'il n'appuie pas la destitution de Kucsynski au Congrès.

Le scandale a provoqué la démission de Kuczynski le 21 mars dernier. Il a été remplacé par Martín Vizcarra qui était ambassadeur du Pérou au Canada.


 

Édité par Reynaldo Henquen



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up