Nations Unies : de nombreuses voix s'élèvent à l'ONU contre le blocus étasunien imposé à Cuba

La Havane, 31 décembre (RHC)- Le débat du projet de résolution présenté par Cuba demandant la fin du blocus imposé par les États-Unis à notre pays s'est ouvert aujourd'hui à l'Assemblée Générale de l'ONU.

Au cours de la journée, les représentants des groupes de pays et des membres de l'organisation ont rejeté, à l'unanimité, cette mesure unilatérale qui touche notre pays depuis presque 60 ans.

Le Maroc, au nom du groupe africain, a exigé la levée du blocus et déploré le recul des relations entre Les États-Unis et Cuba. Il a également qualifié d'injustifiable la poursuite de l'application de cette mesure coercitive.

Pour sa part, l'Égypte, au nom du Groupe des 77 plus la Chine, a rappelé les progrès dans les relations bilatérales et il a dénoncé le fait que la nouvelle administration nord-américaine a renforcé les sanctions imposées à Cuba.

Pour la 27e année consécutive, la plus grands des Antilles, exposera les conséquences de ce siège économique, commercial et financier bien que la délégation étasunienne ait présenté 8 amendements qui cherchent à faire traîner le vote.

À ce propos, le ministre cubain des Affaires étrangères,Bruno Rodríguez, a dénoncé le fait que le département d'État nord-américain oblige l'Assemblée Générale de l'ONU à se prononcer sur 8 documents ou amendements qui ont tous un caractère agressif contre Cuba et qui manipulent le thème du respect des droits de l'Homme et les Objectifs de Développement Durable.

 

 

Édité par Reynaldo Henquen



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up