«Il n’y a pas de place pour le découragement, nous allons remporter cette bataille» Miguel Díaz-Canel

Denuncia Díaz-Canel complot de EEUU contra Cuba

La Havane, 18 septembre, (RHC).- «Il n’y a pas de place pour le découragement, nous allons remporter cette bataille» a souligné ce jeudi le président cubain, Miguel Díaz-Canel

Au cours d’une rencontre à distance avec les autorités des 15 provinces et de l’île de la Jeunesse, le président cubain a abordé des questions vitales de la vie économique et sociale de la nation.

Miguel Díaz-Canel a rappelé que le gouvernement cherche des alternatives afin de relancer l’économie dans les conditions actuelles.

«Il y a un groupe national qui évalue, avec un groupe d’experts la conception du fonctionnement du pays une fois contrôlée la remontée du Covid-19. Tout cela, dans les conditions de normalité auxquelles nous pourrons arriver tout en sachant que la maladie nous guettera. Il faudra assumer cette nouvelle normalité avec réalisme pour reprendre l’activité économique et sociale dans la mesure du possible. Pour ce faire il est indispensable d’aplatir la courbe de la pandémie pour réussir le redressement de l’économie. Nous devons dire que cette remontée n’a pas dépassé le nombre de cas actifs atteint lors du pic de la maladie. L’évolution de la maladie se trouve dans une sorte de palier. Elle est restée entre 560 et 600 cas mais elle a pris plus de temps sur ce palier que nous le souhaitons».

Miguel Díaz-Canel a appelé les autorités de toutes les provinces et de l’île de la Jeunesse à mettre en œuvre la stratégie économique et sociale pour faire face à la crise déclenchée par la pandémie et par le renforcement du blocus. Il a mis l’accent sur le développement de l’agriculture.

«La question fondamentale est le développement des systèmes productifs locaux, notamment ceux qui sont orientés sur la production d’aliments. Il faut accorder plus d’autonomie à ces systèmes pour qu’ils contribuent à la solution des problèmes que nous avons dans ce secteur».

A la fin de son intervention, le président Miguel Díaz-Canel a mis l’accent sur le rôle de premier plan qui revient au peuple cubain dans cette lutte. Sur ce point, il a exprimé sa conviction dans la victoire.

«Il est important que nous confirmions notre sens de la dignité, notre conviction de ne pas capituler, la reconnaissance du fait que notre force ressort de l’unité que nous avons autour de la souveraineté, de l’indépendance, du socialisme, de la prospérité et de la durabilité auxquels nous n’allons pas renoncer depuis un projet nettement cubain sans ingérence étrangère et au milieu de toute cette situation.

Il ne faut pas faire de place au découragement et avoir toujours la sécurité que nous allons aussi remporter cette bataille».

Édité par Francisco Rodríguez Aranega



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up