Radio Havane Cuba

Une voix d'amitié qui parcourt le monde

  • Suivez nous sur

#NoMasBloqueo #SolidaridadVsBloqueo

Miguel Díaz-Canel : Cuba n'est pas paralysée, nous avons une stratégie pour faire face à l'escalade du blocus

La Havane, 13 septembre (RHC)- Pour la deuxième journée consécutive, le président cubain, Miguel Díaz-Canel, a pris la parole au cours du programme de la télévision cubaine La Table Ronde  pour expliquer au peuple les mesures que prend le pays face aux problèmes que pose le déficit de combustibles.

Cette situation est provoquée par la nouvelle escalade de l'administration Trump qui menace maintenant et qui fait du chantage à des entreprises et à des tankers qui apportent du pétrole à Cuba afin de renforcer le blocus contre pays.

Aux côtés du président cubain se trouvaient à l'émission les ministres de l'énergie et des mines,  Raúl García Barreiro; des Transports, Eduardo Rodríguez Dávila, et de l'Économie et de la Planification, Alejandro Gil Fernández.

Après La Table Ronde de ce mercredi au cours de laquelle le chef d'état et les ministres qui l'accompagnaient ont brossé un vaste panorama de la situation énergétique et des mesures pour y faire face, le peuple a donné de très nombreuses preuves de compréhension et de soutien à la direction du pays.

« Ce que nous avons reçu de notre peuple en matière de soutien est plus grand qu'un supertanker de combustible. Quel peuple celui que nous avons ! Merci Cuba, merci Cubains,  d'avoir exprimé le soutien à la table ronde d'hier et merci pour vos réponses et  vos  doutes depuis les informations données dans cet espace mercredi. Cela nous indique par où nous allons et jusqu'où nous arrivons et cela nous sert pour guider le Conseil des Ministres » a indiqué Miguel Díaz-Canel au début de l'émission de télévision.

Il a également remercié les jeunes de leurs opinions et d'être préparés pour donner la réponse que leur demande le pays. « C'est penser à Cuba en tant que pays, en tant que Cuba ». Il reviendra à nous maintenant d'expliquer et de dire ce que l'on pourra faire pour résoudre les problèmes ».

Ce sont des problèmes conjoncturels et ils ne sont pas le résultat de l'improvisation. L'on ne peut pas attendre que tout se déroulera normalement alors qu'on nous coupe les voies d'accès au financement et aux produits. Le gouvernement cubain a travaillé de façon intense pour contourner le blocus et le siège économique » a-t-il expliqué.

Au cours de La Table Ronde, Alejandro Gil, ministre de l'économie et de la planification a expliqué que le déficit  fondamental en ce moment concerne le diesel.

 

« Aucune des mesures que nous avons prises n'est improvisée. Nous travaillons depuis plusieurs mois à une évaluation de la façon dont nous devons réagir et travailler dans l'économie dans un scénario marqué par la réduction des fournitures de combustible. Ce n'est rien de nouveau. Nous sommes en train de préciser plusieurs mesures qui ont été étudiées minutieusement afin de protéger les principaux niveaux d'activité et de services essentiels à la population.

 

Tout ce que nous avons fait sur la base du Plan de l'économie pour 2019 et 2020 est adapté à cette réalité. Nous avons mis l'accent sur la nécessité de l'enchaînement productif, d'encourager les projets de développement local afin d'avancer vers l'autosuffisance municipale, de protéger les productions nationales, de réduire les importations et d'essayer de changer la mentalité importatrice  qui est parfois un peu enracinée à cause de certaines caractéristiques du fonctionnement de l'économie ».  

Par ailleurs, un groupe de ministres et d'autres autorités de Cuba entament aujourd'hui des parcours dans différentes provinces pour faire le suivi de l'application des mesures annoncées par le gouvernement face à l'actuelle conjoncture énergétique.

Le parcours commencera dans les provinces occidentales de Mayabeque et de La Havane comme l'a annoncé hier le président cubain, Miguel Díaz-Canel au cours de sa seconde intervention au programme La Table Ronde de la télévision cubaine pour analyser les difficultés découlant directement du blocus économique, commercial et financier que les États-Unis font subir à notre pays depuis presque 60 ans.

Le chef d'état a alors remercié le peuple cubain de sa  compréhension  suite à l'annonce d'une série de mesures face à la conjoncture énergétique,  ainsi que le soutien exprimé par les jeunes qui sont disposés à coopérer avec de possibles solutions.

 

Edité par Reynaldo Henquen
Commentaires
Nous procédérons à un changement de fréquences à partir du 16 novembre 2015
Laissez un commentaire
Visites

6642515

  • Maximum en ligne: 19729
  • Hier: 5523
  • Aujourd'hui: 1157
  • En ligne: 193
  • Total: 6642515