Granma révèle de nouvelles actions subversives des États-Unis contre Cuba

Les États-Unis ont alloué 261 millions de dollars aux plans subversifs contre Cuba depuis 1991 à ce jour.

La Havane, 15 mai (RHC) Le gouvernement nord-américain a tenté depuis 2007 de créer des points d'accès Internet illégaux à Cuba pour troubler l'ordre sur l'île.

Granma, notre principal journal, a révélé ce vendredi que la CIA a envoyé des agents à Cuba pour enquêter sur les réseaux de connexion de télévision par satellite illicites et proposer des solutions pour les transformer en réseaux d'accès Internet.

L’article mentionne que «dans le cadre de cette opération secrète, la CIA a ordonné de mettre en service dix équipements BGAN (Broadband Global Area Network) sur le territoire cubain, ce qui, selon leurs calculs, permettrait de réduire les dépenses pour d'autres activités».

«Les agents devaient envoyer quotidiennement des rapports sur les capacités de détection de ce type de connexion par les ministères des Communications et de l'Intérieur», précise l'article.

Granma souligne qu'ils avaient également besoin d'informations sur les mouvements des troupes des Forces Armées Révolutionnaires dans certaines régions du pays et sur la caractérisation des cadres de la Révolution.

Le journal ajoute que la CIA a décidé de garantir l'accès aux réseaux pour mener avec succès des campagnes médiatiques contre Cuba et de renforcer le contrôle, par la technologique, des études Big Data, entre autres.

De plus, le gouvernement des États-Unis a créé un programme d'enquête comme «outil de planification stratégique à même de relever l'attention que les dirigeants cubains accordent aux questions vraiment importantes pour la population».

Différents spécialistes et anciens agents de la sécurité d'État cubaine ont démontré que Washington utilise la technologie et le recrutement de jeunes pour parvenir à une déstabilisation sociale qui conduirait  à un changement éventuel du système politique dans le pays antillais.

Les États-Unis ont déclaré avoir dépensé plus de 261 millions de dollars dans des projets de subversion contre Cuba de 1990 à l’actualité.

Source: Prensa Latina  

Édité par Francisco Rodríguez Aranega



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up