L'ex-président d'une filiale de PETROBRAS révèle une affaire de corruption au sein du PDMB

Le président provisoire du Brésil, Michel Temer.

Rio de Janeiro, 15 juin, (RHC/PL).- Sergio Machado, ex-président de Transpetro, une filiale de PETROBRAS, la compagnie brésilienne des pétroles, a déclaré avoir payé 71 millions 700 mille réales, (quelque 20 millions et demi de dollars) à des dirigeants du PMDB, le Parti du Mouvement Démocratique Brésilien, le parti du président intérimaire Michel Temer.

Sergio Machado a indiqué aux enquêteurs de l'affaire PETROBRAS qu'il avait payé 9 millions et demi de dollars au président du Sénat, Renan Calheiros, 6 millions de dollars à l'ancien ministre de la Planification, Romero Juca et 5 millions 300 mille dollars à l'ex-président José Sarney.

Il a précisé que les sommes ont été remises en liquide ou moyennant des dons électoraux et que le tout provenait de contrats surfacturés passés avec PETROBRAS.

Le procureur général du Brésil, Rodrigo Janot avait requis l'arrestation de Juca, de Calheiros et de Sarney pour obstruction à l'enquête sur l'affaire Petrobras mais le juge de la Cour suprême, Teori Zavascki, a rejeté la demande.

Édité par Francisco Rodríguez Aranega



Commentaires


Laissez un commentaire
Tous les champs sont requis
Votre commentaire ne sera pas publié
captcha challenge
up